Compositeur.

 

Compositions musicales pour des formations diverses (de la musique de chambre à l’orchestre symphonique, de la musique mixte ou électroacoustique à l’installation sonore), présentées par des ensembles tels que l’ensemble L’Instant Donné, l’ensemble Cairn, l’ensemble Ictus, l’Ensemble Orchestral Contemporain, l’Orchestre National de Lyon, le Divertimento Ensemble.

 

Main-d’œuvre (vingt musiciens et électroacoustique), écrit en regard de Déserts d’Edgar Varèse, interroge les rapports de l’homme et de la machine, des musiciens et de l’électroacoustique, des bruits du concert et de la musique du quotidien. Toutes choses ont leur saison (voix seule, ou voix et flûte, clarinette et trio à cordes), en faisant entendre la transformation phonétique historique du latin au français, voyage dans l’histoire sonore d’une langue. Toute la mer (contrebasse et électroacoustique ; version pour violoncelle et électroacoustique), avec sa pulsation fluctuante, approfondit la notion d’agogique musicale. Prospectus in musica (piano, percussion, trio à cordes, électroacoustique et projection d’images) retrace cent cinquante ans d’évolution de la société française, au moyen d’images de publicité prises à des journaux, magazines, prospectus en tout genre. Quant aux diverses pièces de l’Anthologie du rire (électroacoustique), elles reposent sur la matière sonore qu’est le rire, l’écriture musicale prenant en charge les timbres, les rythmes, les intonations, mais aussi la dimension éminemment suggestive de cette matière.

 

Commandes reçues du CEFEDEM Bourgogne et du GRAME (2007), de l’ensemble Ictus (2007), de l’Académie OPUS XXI co-organisée par le C.N.S.M.D. de Lyon, la Hochschule für Musik und Theater Hamburg et le Landesmusikrat Hamburg (2008), de l’État français (2008), des Percussions de Treffort (2009), de l’Orchestre National de Lyon (2001, 2010), du Trio de Poche (2011), de Radio-France (2012), des conservatoires de Lyon (2013) et d'Annecy (2014), du GRAME (2015).

 

Compositeur en résidence dans les studios de la Muse en circuit (2007-08), du MIA (2008), du GMVL (2010-12), du GRAME (2007; 2015).

 

Lauréat d’une bourse Phonurgia Nova (2009).

Prix Hervé Dugardin de la commission symphonique de la SACEM (2013).